Degemer mat au Clan Breton du Gwenn Ha Du.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une masure à l'orée des bois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eladora
Initié
avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 14/04/2011
Age : 44

MessageSujet: Une masure à l'orée des bois   7/6/2011, 09:52

Eladora avait tant visité les alentours du clan, qu'elle s'était découvert en limite de la forêt, une petite masure.

L'endroit ne payait pas de mine et était fort délabré, mais il lui convenait car était dissimulé aux regards par la végétation. Le calme du lieu plaisait à Eladora. Elle y résidait depuis quelques temps déjà, entendant tout ce qui se disait au clan, sans pour cela être vue.
Elle avait arrangé l'intérieur très simplement, rendant la maisonnette habitable et la tenait propre même si elle n'y attendait aucune visite.
Là, elle arrivait à s'apaiser grâce à la nature toute proche. Elle pouvait à loisir aller cueillir dans les bois proches des plantes diverses et des fleurs dont elle décorait le lieu ou qu'elle préparait pour s'en servir. Sa mère lui avait appris certaines utilisations en cuisine comme pour se soigner, alors pour passer le temps et fuir ses semblables, Eladora se muait peu à peu en ermite, ne sortant que peu, et donnant son opinion avec parcimonie et seulement quand elle le jugeait approprié.
Nul ne semblait vouloir la voir partir et elle avait encore ses clés malgré sa volonté de se retirer du Clan et du Monde en général.
Parfois il lui semblait perdre la maitrise même de sa vie. Les gens attendaient bien trop d'elle, à son humble avis, et elle pensait que, bien vite, ils déchanteraient. Alors, de nouveau, elle serait seule. Aussi, peu à peu, s'y habituait elle en s'enfermant dans ce lieu, qui, finalement, lui ressemblait beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Eladora
Initié
avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 14/04/2011
Age : 44

MessageSujet: Re: Une masure à l'orée des bois   8/6/2011, 16:09

Les jours défilaient n'apportant avec eux que leurs flots quotidiens de mésaventures depuis bien longtemps à ce qu'il semblait à Eladora. Son moral chaque jour sombrait un peu plus. Son avenir s'obscurcissait au fil du temps et rien ne perturbait ce qui semblait vouloir se dessiner comme son destin.
Désormais, elle ne s'imaginait plus d'autre issue possible. Elle savait que jamais elle n'aurait la chance de voir ses rêves se concrétiser et cela lui faisait un peu plus mal chaque jour.

Sa promesse tenue, elle se promit de s'enfoncer dans la forêt pour s'y perdre et redevenir une partie intégrante de cette nature qu'elle aimait tant. Au moins servirait elle à quelque chose pour une fois.

Pour l'heure, une fois de plus, elle regardait les alentours, guettant le moindre signe d'un changement. Elle ne savait pourquoi, son coeur espérait encore. Elle savait pourtant bien que l'impossible ne pouvait advenir mais elle n'arrivait pourtant pas à se faire à l'idée que bientôt tout prendrait fin ainsi........
Le regard perdu dans le vide, assise sur une pierre plate sur le seuil de la masure dont elle avait pris possession sans rien demander à personne, elle restait là, la tête dans les mains dans cette attente insupportable de l'issue fatale qui ne manquerait, à ce compte, d'arriver plus tôt sans doute qu'on ne se l'imaginait.............
Revenir en haut Aller en bas
Eladora
Initié
avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 14/04/2011
Age : 44

MessageSujet: Re: Une masure à l'orée des bois   15/6/2011, 18:40

Eladora était enfin arrivée au bout de sa route et avait tenu parole, elle pouvait désormais lâcher prise peu à peu, mais pas là où elle se trouvait pour le moment............ Elle se reposait donc, attendant le moment du départ, même si elle n'avait aucune idée de la date exacte de celui-ci.
Cachée dans sa masure du clan, elle attendait, les jours défilant semblables les uns aux autres, mais ne lui apportant plus rien. La Nature elle-même ne semblait plus rien éveiller en elle. Son coeur s'était refermé, et ses respirations s'espaçaient. Elle ne prenait plus guère soin d'elle, ne pensant même plus à manger tous les jours, ce qui la conduisait à s'affaiblir peu à peu. Parfois, elle le faisait sans même s'en rendre compte pourtant, comme si encore de temps en temps, un sursaut de vie voulait la maintenir. Son esprit, néanmoins , déjà, était ailleurs, et elle n'aspirait plus qu'à rejoindre sa mère ..................

Même si elle avait vaguement entendu les discussions qui avaient lieues ces derniers jours au clan, elle n'avait plus la force ni le courage d'y répondre. A quoi bon, elle ne servirait bientôt plus à rien, si tant est qu'elle aie ou aurait pu un jour servir à quoi que ce soit, que ce soit ici ou ailleurs..........
Revenir en haut Aller en bas
Eladora
Initié
avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 14/04/2011
Age : 44

MessageSujet: Re: Une masure à l'orée des bois   21/6/2011, 11:52

Elle sentait que le temps de la délivrance était enfin proche, aussi, après un dernier regard à la maisonnette qu'elle laissait dans un état propre, poussa t elle la porte pour s'enfoncer dans les bois. Elle alla aussi loin que possible et se fit une couche dans les fourrés. Puis elle s'allongea sur le sol ainsi préparé, et ferma les yeux, attendant qu'enfin la vie la quitte pour de bon. Elle repensa à tous les gens qu'elle avait connu. Son frère......ses nièces qu'elle n'avait que peu côtoyées......son amie Izéa qu'elle espérait en bonne santé............puis un visage s'imposa à son esprit et elle sourit à travers ses larmes. Elle était en paix........... Dans un dernier soupir, elle prononça le nom de celui qu'elle aimait..............

Quiconque la trouverait désormais, ne pourrait que constater qu'elle s'en était allé rejoindre l'autre rive et enfin peut être sa mère, si chère à son coeur et qui lui manquait tant.
Revenir en haut Aller en bas
Naeligdekerrandic
Emérite
avatar

Messages : 459
Date d'inscription : 21/10/2011

MessageSujet: Re: Une masure à l'orée des bois   8/5/2012, 15:21

Je me baladais comme souvent dans le clan, quand je vis sous le couvert des arbres, une petite maison.
J'allais jusqu'à la porte, mais n'y toquais pas car elle était entrebâillée.
Je la poussais donc, voyant une maisonnette entretenue, bien que couverte de poussière, comme si la personne qui vivait ici était partie depuis longtemps.
Je n'osais y pénétrer et refermais derrière moi, ne voulant déranger les lieux, comme si je sentais que ceux-ci avait une valeur particulière pour quelqu'un.

Pardon..... dis je tout bas, m'excusant sans savoir vraiment pourquoi, mais en ressentant le besoin.
Je pénétrais sous le couvert des arbres, comme attirée par quelque chose sans trop savoir quoi.
Je finis par découvrir un peu plus loin un entrelacs de racines récentes. On aurait dit un ovale ou une ellipse, le tout était fort joli et presque élaboré, pourtant un frisson me saisis alors que je m'en approchais pour le voir de plus près.
Je restais alors où je me trouvais, comme interdite, admirant la chose qui semblait comme couronnée à l'une de ses extrémité d'un fort joli massif de balsamines blanches.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une masure à l'orée des bois   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une masure à l'orée des bois
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une masure à l'orée des bois
» Le test de robin des bois !!!!
» Promenons-nous dans les bois...
» travail du bois usé
» Tanoukui,un panda qui a d'la geule (de bois) !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Clan du Gwenn Ha Du :: Culture et Erudition :: Ecole Mat d'Ouessant :: La cours de récréation et ses alentours-
Sauter vers: