Degemer mat au Clan Breton du Gwenn Ha Du.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Biographie de Viken

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Missanges de Kerdren
Ancien membre
avatar

Messages : 1152
Date d'inscription : 21/06/2010
Localisation : Moulin des Kerdren, Kastell Paol !

MessageSujet: Biographie de Viken   23/2/2011, 08:06

Viken



Viken naquit dans un petit village de Bretagne en toute innocence. Son destin serait aussi tumultueux qu'une tempête sur la côte, mais il ne le savait pas encore. Etrange destin d'ailleurs que celui-ci. Car c'est par sa venue au monde qu'arriva le malheur qui conditionnera une partie de sa vie.

Son père pêcheur bourru et austère, comme la plupart des hommes habitant la côte avait, comme tout bon marin épousé la mer bien avant d'épouser sa femme. Celle là même qui lui avait donné un fils.
Dans son petit lit à barreaux, assis sur son derrière tout emmailloté, le jeune Viken ressemblait à son père comme deux gouttes d'eau.C'est du moins ce à quoi aurait dû s'en tenir son père, au lieu de céder aux rumeurs colportées par d'odieuses langues de vipères. Comme celle qui se propagea insidieusement jusqu'à en venir aux oreilles du fier marin pêcheur ! Ce fils n'était pas sien.

L'homme aurait pu douter de cette affirmation mais sa nature le poussa à repenser aux mésaventures vécues par nombre de ses compagnons de galère. Au lieu donc, de croire en la fidélité de son épouse et de rejeter d'un geste ces sombres allusions, il se laissa submerger par le doute chaque jour plus insidieux. Ce délire devenu obsession finit de l'entrainer vers les démons de l'alcool autant que vers ceux de la folie.
A la veille de Noël, l'homme était fin saoul lorsqu'il revint en son humble demeure. Cédant à une rage folle, il attrapa son épouse et la mena jusqu'aux falaises dominant l'océan. Celle-ci se débattait comme une diablesse mais rien n'y fit. Son homme était en proie à une démence que rien ne semblait pouvoir arrêter. On retrouva leurs corps lacérés par le ressac, au matin du vingt cinq décembre. A l'heure où certains enfants ouvrent fébrilement leur modeste cadeau, Viken venait lui de perdre ses parents.

Il fut recueilli par la suite par une tante lointaine qui avait élu domicile à Dijon. C'est là qu'il passa sa plus tendre enfance, dépourvue de l'amour dont tout enfant a besoin. La tante en question n'ayant vu en lui qu'une formidable aubaine de se fournir une main d’œuvre à bon compte, Viken se retrouva très tôt à suer sang et eau au beau milieu des champs. Dès qu'il le put, il prit ses jambes à son cou. Ce fut l'heure des voyages, errant de long en large au travers du Royaume de France à la recherche d'on ne sait quoi. Au détour d'un chemin, il se fit dépouiller de tous ses biens déjà forts maigres. Il dut abandonner son maigre pécule aux mains de brigands se riant de lui. Il n'oubliera jamais cet instant, ce moment détestable dont il tira une haine tenace envers ceux qui vivaient aux dépends des plus faibles. Toute sa vie durant, il en gardera la volonté farouche de lutter contre cette engeance.
Il finit par s'installer en Flandres, à Bruges où il tissa quelques liens. L'un de ceux là fut Gwilherm alors dénommé Brezhonneg. Un breton de pure souche se languissant de revoir sa terre de cœur, sa terre natale. Compagnons d'armes au sein d'une armée privée, ils tentèrent tant bien que mal de se fondre dans le décor local. Pourtant rien n'y fit. Ils quittèrent Bruges sur le même navire sachant à coup sûr qu'ils n'y reviendraient pas.
Viken se contentait d'une vie passée dans l'ombre des autres. Il n'arrivait pas à sortir de cette carapace étouffante qui l'empêchait d'être lui-même depuis son enfance. Sans cesse en proie au doute, il vivait pour vivre, tentant de donner un peu de sens à son insipide existence.

C'est au beau milieu d'une taverne, un soir comme les autres, que son cœur le guida. Il la vit pour la première fois et sut à l'instant même que sa vie basculait. Elle allait donner de l'éclat à sa vie, il en avait la certitude. Il porta alors ses pas vers Kastell Paol, petite ville côtière à l'indéniable charme. Il eut alors la chance de découvrir le Gwenn Ha Du, un clan fabuleux si différent des autres. Plus encore qu'un clan, il y trouva une famille, celle qui lui avait tant manqué jusque là.
Il pensa alors à elle, le cœur serré. Il avait tant d'envies à partager avec elle, il se sentait tellement proche, tellement complice qu'il se prit à imaginer ce qu'il pensait inconcevable auparavant. Son amour pour elle était si fort, si pur, qu'il savait désormais que rien ne pourrait venir l'entraver. Il aimait tout en elle, sa force comme sa fragilité, son humour et son sérieux, son engagement comme son dévouement, sa tendresse et son charme fou, sa beauté et sa simplicité. Et puis surtout, elle lui avait enfin redonné l'envie de rire et de vivre
Bientôt, ils partageraient leurs vies, leurs joies et leurs peines. Bientôt, ils ne feraient plus qu'un, se tenant la main pour toujours sur le long chemin de la vie.

C'est le 14 Avril 1459 qu'en la primatiale de Rennes, ils s'unirent aux yeux de tous. Un grand jour emprunt d'émotion et d'amour, Celui qui fit de Missanges sa tendre épouse et qui annonçait déjà de belles années d'un bonheur intense et partagé.

Revenir en haut Aller en bas
 
Biographie de Viken
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Biographie de Viken
» Biographie Guigoux
» Biographie Hero Kokoto
» [RP] Biographie de KurtWagner, X ème Duc de Champagne
» Biographie de Kasumi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Clan du Gwenn Ha Du :: Culture et Erudition :: Bibliothèque du Clan :: Salle de lecture-
Sauter vers: